Lundi, le procureur de la république Philippe Courroye a requis un non lieu en faveur de notre ex-président de la république dans la fameuse affaire des emplois fictifs, considérant, je cite :« qu'il n'existait pas un système connu de M. Chirac destiné à financer de façon occulte le RPR ». Ainsi, dans cette affaire où il n’y avait plus de partie civile depuis l’accord monnayé entre L’UMP-Chirac et la mairie de Paris, il risque désormais désormais de ne plus y avoir de plaignant non plus. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pourris.

Eh bien, voyez-vous cet événement me conforte dans l’idée qu’il faille laisser la retraite à 60 ans pour tout le monde et surtout pour les hommes politiques, puisqu’en 1993 au moment où il était maire de Paris, notre Jaco avait 61 ans, donc, s’il avait joui du départ à 60 ans, il n’y aurait pas eu d’emplois fictifs et s’il n’y avait pas eu d’emplois fictifs, il n’aurait pas eu à porter, en dépit de son grand age et malgré son innocence, des valises pleines d’argent propre au maire actuel. Mais c’est terrible comment les vieux, en ce moment, dilapident leur argent. Quel prodigalité ! D’un côté, Lily fait cadeau d’un petit milliard à son photographe préféré ( mais soyons objectif, c’est parce qu’il le vaut bien) et de l’autre Chichi va faire un cadeau à Delanoé alors qu’il est innocenté par le même procureur qui n’a pas voulu transmettre le dossier de Lily a un juge d’instruction. La preuve que l’on peut s’appeler Courroye et ne pas transmettre pour autant. Pauvre France. Mais n’allez pas croire que chez ces gens là, monsieur, comme l’aurait pu dire le regretté Brel, chez ces gens là il n’y a pas que l’argent qui compte, il y a aussi le flouse, la monnaie, le fric, le blé, le pognon, les ronds , la thune, l’oseille, voire le grisby.

Mais à chaque jour suffit son pèse et c’est hier qu’on apprenait que le fameux Jérôme Kerviel, l’homme qui valait 5 milliards avait fait disparaître, en moins de temps qu’il en faut à un rom pour voler une poule, l’équivalent de la moitié du trou de la sécu de l’époque ! Tout ça sans affecter les bénéfices annuel de la société générale ! C’est le fusible Kerviel qui vient de sauter alors que ses patrons continuent de relever les compteurs du courant continu de la haute finance. Ceci illustre bien ce qu’est devenue notre société en général. Rappelons qu’avec cette somme on peut rémunérer 395000 smicards pendant 1 an, on peut construire entre 5 et 8 hôpitaux ultra-modernes, et construire 83 airbus A320. Et, le plus drôle dans c ette affaire, c’est que les banquiers employeurs n’ont été jugés en rien fautifs. Alors que chacun sait que certains non seulement blanchissent l’argent, mais  touchent en plus des cadeaux bonus.

Je viens d’entendre ce matin sur une autre radio, un économiste dire : «  Dans notre économie les traders ont un rôle vital ». Certes les trous du cul ont un rôle vital mais ça n’exonère pas de nettoyer autour malgré tout.

Je viens, en évoquant le trou de la sécu, d’aborder un sujet encore et toujours d’actualité puisque le gouvernement a une nouvelle fois annoncé des mesures en vue de le limiter. Alors que la pilule de la réforme des retraites est loin d'être avalée par les Français, le une nouvelle potion amère est en préparation. Le taux de remboursement d'un certain nombre de médicaments à vignettes bleues, déjà plutôt mal remboursés, devrait ainsi être comprimé et passer de 35 % à 30 %,  et le remboursement des consultations également rogné. C’est depuis l’élection de notre super président la N ième annonce de baisse de remboursement des frais médicaux. On pourrait appeler ça la politique du saucisson, on vous le fait manger rondelle par rondelle et à terme on l’aura fait mangé tout entier pour que ça semble moins indigeste. Et qui sont les andouilles, dans tout ça ?

Ah dans quel monde de tricheur vivons-nous !   

 

Et dans ce monde de tricheurs on ne peut même pas se consoler avec le sport. Eh oui, il y a encore une affaire de dopage sur le tour de France ! Les urines du porteur final du maillot jaune contenaient du clenbutérol. Le champion s’est défendu en prétendant avoir ingéré, la veille du contrôle, de la viande ibère. Déclaration qui parle aussi faux qu’une vache espagnole. Alors si je comprends bien, c’est grâce à cette viande que le lendemain dans le tourmallet il a filet au museau et à la barbe de son rival Andy steak  Andy schleck (pardon c’était un lapsus), tant il est vrai qu’avec le bœuf on est meilleur en côte et qu’après un bon steak on y va dard dard sans risque de flanchet. Bref rien de tel que la viande pour donner un coup de collier et quand on sait la difficulté du métier de cycliste on comprend mieux maintenant pourquoi certains mangent de la vache enragée. Auparavant c’était des pâtes aux œufs PO, désormais c’est le bœuf espagnole qui est en cause. Rappelons qu’il n’y avait aucun Français dans les 15 premiers du tour, c’est dire que celui qui mange de la viande ibère y gagne et que celui qui mange de la viande française, y perd ! Donc, le bon Alberto fait partie de cette brochette de champions qui s’échinent à convaincre le supporter moyen de leur bonne foi(e) . Mais, mon cher Alberto, je doute fort qu’après les avoir pris pour des imbéciles les Cons t’adorent toujours autant. Décidément tout va à vau l’eau même dans le velo!  

Pour continuer sur le vélo, ce Week-end, se déroulaient les championnats du mondes de cyclisme en Australie et c’est Thor Ushov, un norvégien sans doute gros mangeur de saumon qui a gagné au sprint et sans faire de queue de poisson. J’ajoute qu’à ces mêmes championnats, Jeannie Longo était toujours debout sur les pédales à 52 ans ! Elle mériterait à ce titre d’être nommée secrétaire d’état au grand développement durable. 

Cette semaine on a aussi reparlé de l’affaire opposant Johnny Haliday à Stephane Delajoux, le chirurgien spécialiste qui l’avait opéré d’une hernie discale avec complications. On peut quand même se demander pourquoi Johnny qui avait mal au dos… a fait appel au spécialiste Delajoux ! En tout cas, désormais, c’est lui qui risque de l’avoir dans le dos.

Si le temps qui m’est imparti n’était pas terminé j’aurais pu vous parler de la loi sur le mariage gris et la machine à faire du bon Français selon Monsieur Besson mais ce sera pour la semaine prochaine.

En attendant,  rappelez-vous bien ceci, Jerome Kerviel avait une Rolex bien avant 50 ans et il a quand même raté sa vie. Ça remet quelques pendules à l’heure.

 

(c'était ma rubrique de mercredi 06/10 sur studio ZEf  91.10 )

tous les mercredi à la même heure et le jeudi à 21h20