Elle l’a quitté un jour de juin 

Pour un artiste aux cheveux longs 

Idéaliste et musicien 

Qui lui joua sa partition.  

 

Lui était fier et l’aimait tant

Qu’il a voulu laver l’affront

Alors il a tué l’amant

Et a pris vingt ans de prison.

 

Après avoir purgé sa peine

Il a tenté de la revoir

Reconquérir celle qu’il aime

Etait alors son seul espoir.

 

Elle n’accorda aucun pardon

Non pas qu’il fut un assassin

Mais que vingt ans de violon

Ne l’ait rendu bon musicien.