P1000675_2_

C’est fait ! Je viens juste d'arriver à 3h19 ce 15 janvier, je n’étais pas très pressée avec ce temps pourri, la crise, et tout le toutim …ça ne s’est pas passé comme une lettre à la poste mais plutôt comme un colis dans une boîte aux lettres. Cela dit, maman va bien ( je vous évite les précisions techniques) et papa encore mieux (il a évité les problèmes techniques), c’est la délivrance.
             J’ai tout ce qu’il faut ; Deux bras, deux jambes... mais pas de zizi, donc, si mes calculs sont bons, je suis une fille et je m’appelle Zoé. Mes parents ont eu la bonne idée de choisir un prénom court et le Z est à la mode, mais ce n’est pas pour ça que ma maman ira faire de l’alpinisme dès dimanche ! J’ai quand même de la chance, j’ai évité Zaza. En outre, Zoé ça se prononce facilement même pour ceux qui zozotent et puis je suis sûr que n’aurai pas de diminutif, moi. Sans compter que sur les imprimés, je vais gagner du temps.
             « Zoé, Zoé,

  ma signature je la ferai

d’un Z qui veut dire Zoé »

Je vois que la question vous taraude- combien je pèse- ? C’est vrai que ça doit être drôlement important le poids, il paraît que c’est la première question que les gens posent à la naissance. Avec l’age, ça se surveille mais on n’en parle plus, allez comprendre! Bref, je pèse 3,5 kilos, 3500 grammes si vous préférez, ou 0.035 quintal, j’arrête je ne veux pas en faire des tonnes. Quant aux mensurations 16-15-16, mais j’ai bien le temps de prendre des hanches !

En tout cas, j’ai conscience d’avoir, en arrivant, provoqué un décalage généalogique aux conséquences encore insoupçonnables. Pensez donc, désormais c’est un grand père qui va écrire sur son blog ! Après sa mise au rencard professionnel, je ne suis pas sûr qu’il s’en remette de sitôt ! Je ne sais pas encore comment je vais l'appeler, papi, papou, pipou, pépou, papipou, papoupou, je sais qu'il ne voudrait pas pépé ou pépère. Peu importe, pourvu que j’hérite de ses qualités ! Je dis ça, c’est gratuit, ça lui fera plaisir, et ça va l’aider à surmonter son nouveau statut. En tout cas, il paraît qu'il est bien décidé à peaufiner l'art d'être grand-père.
           Quant à ma mamy elle va beaucoup mieux, l'attente a été terrible paraît-il, et elle n'a pas enore réalisé que désormais elle couche avec un papy !!!