15 janvier 2008

ANONYME

Monsieur le directeur, Je laisse ce petit mot sur votre pare-brise pour vous signaler que c’est moi qui ai rayé malencontreusement votre véhicule lundi soir. Je comprends votre mécontentement d’autant que votre voiture toute neuve ne méritait pas cela. Mais faute avouée est à demi pardonnée. Cela dit, la même rayure sur mon véhicule qui a plus de quinze ans, passerait inaperçue !  Certes, les maigres augmentations dont mon salaire a fait l’objet depuis que je suis votre employé, ne me permettent pas de changer de... [Lire la suite]
Posté par ZYGOMO à 20:38 - Commentaires [11] - Permalien [#]