Ma femme ne pouvant faire les soldes, je me suis dit, comme je ne travaille pas aujourd’hui, je vais lui faire la surprise, il y a tant d’affaires à faire !

Alors je me suis rendu au super marché à 7 heures du matin (il l’avait dit à la télé).

Comme j’étais arrivé dans les premiers, à l’ouverture des grilles, vers 9 heures, j’avais leur empreinte sur le visage. J’avais eu beau crier, ne poussez pas ! Ne poussez pas ! Rien y fi (stéréo).

Bref, je me suis précipité, enfin je devrais dire « on m’a précipité à l’intérieur du magasin »à 9 heures précises.

J’ai vu une grande pancarte 50% sur le blanc je me suis rué vers le rayon boisson et j’ai mis deux caisses de Sauternes dans le caddy, puis, je me suis dirigé vers la crémerie et je l’ai complété jusqu’à ce qu’il déborde, avec le fromage frais à 40% ! Quelle affaire ! (même si la pub était mensongère) Et dire, que j’en ai vu qui en achetait à 0%, du fromage blanc ! Ah ! les imbéciles !

Au rayon charcuterie, je n’ai pas compris. Le boudin noir était moins cher que le blanc, malgré, la promotion. Je m’en suis étonné auprès du responsable, en lui demandant, vous ne faites rien sur le blanc ? Il n’a rien compris : Alors je me suis rabattu sur le noir puisque le charcutier m’avait dit, « c’est du cent pour cent pur sang », j’ai estimé, bien que le calcul s’avérait délicat, que je faisais une économie.

C’était fou, toutes ses promos, mais pour mettre tous mes fromages frais, il me fallait un autre frigo. Le vendeur qui me renseignait, m’a dit, il va jusqu’à moins trente. Je l’ai pris illico.

Je me suis un moment demandé où, j’allais bien pouvoir le mettre, mais comme je suis un cartésien, j’ai décidé qu’un frigo en promo, j’allais l’installer dans la remise.

J’ai tellement acheté, que j’ai dû aller chercher un second caddy. Il faut dire qu’à un euro le caddy, ça valait vraiment le coup ! Heureusement que j’avais pris la camionnette !

Il y avait des promos partout. Sur la route du retour, j’ai même vu les pompes funèbres qui indiquaient « Tout doit disparaître ». Il paraît qu’à l’hôpital il faisait même des réductions de factures fractures. Pour arroser l’événement, je me suis arrêté au bistrot, une fois n’est pas coutume. J’ai pris un verre de bière, et je n’ai payé qu’un demi ! Puis, je suis allé chez le coiffeur, me faire faire la boule à zéro.

Si vous saviez comme je suis heureux, surtout que mon banquier m’a téléphoné pour me dire qu’il était obligé de solder mon compte. Je lui ai dit « c’est vraiment trop aimable à vous ».

Quelle journée, c’est ma femme qui va être contente !